Partenaires

CNRS Université Montpellier 1 UMR 5815


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Recherche > La saisine de l’innovation par le droit > Etude d’une litigiosité d’origine industrielle (ELOI) > Actualité : nouvelle approche de l’écotoxicologie utilisant l’ADN pour comprendre les transferts de polluants dans les chaînes alimentaires (Salsigne - Aude)

Actualité : nouvelle approche de l’écotoxicologie utilisant l’ADN pour comprendre les transferts de polluants dans les chaînes alimentaires (Salsigne - Aude)

Vers une nouvelle approche de l’écotoxicologie ? Utilisation de l’ADN pour comprendre les transferts de polluants dans les chaînes alimentaires, via la détermination du régime alimentaire de petits mammifères.

En associant le principe du code-barres moléculaire aux nouvelles technologies de séquençage, l’approche metabarcoding basée sur l’ADN offre des perspectives intéressantes pour l’analyse des items consommés par la faune sauvage, en proposant notamment de pallier les difficultés techniques des méthodes d’observations traditionnelles. Dans ce contexte, les travaux présentés ici visent à mettre en place cette nouvelle approche pour l’étude du régime alimentaire de petits mammifères prélevés sur un site contaminé à l’arsenic, l’ancienne mine d’or de Salsigne (Aude). Ce projet souhaite ainsi améliorer la compréhension et la modélisation des transferts de polluants dans les écosystèmes.

Voir en ligne : Chrono environnement UMR 6249 - Séverine Drouhot, lauréate du Prix A’Doc 2013