Partenaires

CNRS Université Montpellier 1 UMR 5815


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Publications > Catalogue des publications > Droit et justice, droit et religions > 2011 - Les pratiques, sources de normativité ?

2011 - Les pratiques, sources de normativité ?

JPEG - 625.5 ko

Cinquièmes rencontres juridiques Montpellier-Sherbrooke, octobre 2010

Sous la direction de Vincente Fortier et Sébastien Lebel-Grenier

Les pratiques et le droit entretiennent des rapports marqués du sceau de la complexité : rapports d’opposition, de cohabitation, de soumission, de subversion ou d’ignorance réciproque. La pratique, manière d’agir, peut être la manifestation d’un pouvoir qui entend imposer une règle ou encore d’une résistance à la puissance de l’État. La pratique peut aussi être créatrice en assurant le contact entre le droit et les actes juridiques individuels. La pratique peut devancer le droit en introduisant des innovations articulées sur des besoins sociaux. Les pratiques peuvent concourir à l’engendrement du droit en traçant les contours de normes faisant l’objet de consensus, tout comme elles peuvent mettre à jour une lutte que se livrent forces conservatrices et forces réformatrices. Les pratiques, en somme, perturbent l’ordre juridique positif en ce qu’elles interpellent le droit dans un mouvement de flux et de reflux. L’articulation du droit et des pratiques se présente dès lors comme un processus essentiellement dynamique, qui invite à s’interroger sur la normativité qui s’attache aux pratiques, dans une visée réflexive. Le présent ouvrage, auquel ont contribué des juristes des facultés de droit de l’Université Montpellier 1 et de l’Université de Sherbrooke, propose une réflexion qui questionne, analyse, élucide le jeu des pratiques et du droit. Il constitue pour eux la cinquième édition de leurs Rencontres Juridiques.

Les pratiques, sources de normativité ?
- Droit et justice
- Editions : Les éditions Revues de Droit
- ISBN : 978-2-920003-49-1
- Parution : 06/07/2011