Partenaires

CNRS Université Montpellier 1 UMR 5815


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Manifestations > 2015 > Colloque " Criminologie et droit pénal : entre guerre et paix ? " - 19 juin 2015

Colloque " Criminologie et droit pénal : entre guerre et paix ? " - 19 juin 2015

Criminologie et droit pénal : entre guerre et paix ?

Le droit pénal connaît, en ce début de XXIème siècle, des évolutions notables, tenant à son adaptation nécessaire à un environnement pluriel, qu’il soit sociétal ou davantage technologique, comportant des incidences juridiques. Ainsi, une constatation s’impose : les disciplines strictement juridiques dans le domaine des sciences criminelles ont tout à gagner à entrer en contact avec des sciences fondées sur l’Humain, au premier rang desquelles se trouve la criminologie. Discipline complexe et protéiforme, la criminologie se propose de réfléchir sur les causes du crime et de la délinquance et, par voie de conséquence, de contribuer à prévenir la récidive, voire l’entrée dans une carrière criminelle, en agissant en amont, avant la commission du premier acte de délinquance. Criminologie générale et criminologie clinique apparaissent comme deux disciplines complémentaires, pouvant apporter une aide à la compréhension du processus du passage à l’acte criminel, sur les plans collectif et individuel. Les rapports que la criminologie entretient avec le droit pénal sont, pourtant, ambivalents et oscillent entre la bienveillance et le rejet. Le récent débat ouvert autour de la place que doit occuper la criminologie dans la vie universitaire en est une illustration. Fallait-il créer un corps de spécialistes dédié à la criminologie, experts et universitaires, ce qui conduirait à la création d’une section dédiée au CNU ? Ou bien est-il préférable de choisir une approche pragmatique, pluridisciplinaire et transversale, mêlant les compétences de spécialistes issus, notamment, du droit, de la sociologie, de la psychiatrie et de la psychologie ? Car, tous les acteurs de la vie judiciaire sont concernés, qu’ils soient à l’évidence universitaires, mais également professionnels du droit ainsi qu’experts relevant de disciplines plus scientifiques. La mise en œuvre de techniques d’enquêtes fondées sur le profilage constitue une illustration de la nécessaire mise en commun d’informations et de moyens, entre, d’une part, des professionnels issus de la police et de la gendarmerie et, d’autre part, des spécialistes de disciplines scientifiques, tels que des psychiatres. Sous un titre à l’apparence provocatrice, le colloque permettra de réfléchir aux rapports entretenus par la criminologie, d’abord avec le droit pénal de fond, autour de thèmes tels que ceux liés à la dangerosité du sujet, puis avec la procédure pénale, ce qui conduira à mesurer l’apport des analyses comportementale et criminologique et la technique du profilage à la phase de l’enquête. Ceci permettra de mettre en évidence des rapports passionnés entre les deux disciplines, mais qui ont tout à gagner de leurs interactions réciproques : de la guerre, peut naître la paix !

PDF - 681.5 ko
Programme
  • 19 juin 2015
  • à partir de 08h30
  • Amphithéâtre D
  • Faculté de Droit et de Science politique
  • Bâtiment 1, 39 rue de l’Université
  • Montpellier

Organisation scientifique

PDF - 349.6 ko
Affiche

Dans la même rubrique :